61, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris

Rendez-vous au
01 53 77 25 88

  • chirurgie-esthetique-ce-que-je-dois-vous-dire-9782259207584_0

    Chirurgie esthétique : Ce que je dois vous dire

    « Madame, si vous êtes aimée, vous n’avez pas besoin de mes soins… » Telle est la phrase que répète le docteur Patrick Baraf à ses patientes à chaque consultation. Pour ce professionnel, rencontrer et garder son partenaire ne saurait trouver de réponse dans la seule « chirurgie du bonheur ».

    Lire la suite

Augmentation mammaire

En posant des implants mammaires, on peut augmenter le volume d’une poitrine qui semble trop petite ou qui a diminué après une grossesse, une perturbation hormonale ou une perte de poids. Sont également concernées, les femmes dont les seins ne se sont pas développés ou de manière déséquilibrée.

Le choix des implants mammaires

 

La patiente choisit la taille de l’implant avec le chirurgien, selon ses objectifs et sa morphologie, en vue d’un résultat harmonieux. Il existe 2 types de prothèses :

- Les rondes ont un diamètre précis, elle donne à la poitrine un volume sur la zone supérieure.

- Les anatomiques permettent de jouer sur la hauteur et la largeur de la prothèses. Le rendu en forme dit de « poire » s’adapte particulièrement aux patientes dont les seins étaient comme vidés (après une grossesse, un amaigrissement…).

Elles sont formées de sérum physiologique ou de gel de silicone, recouvert d’une enveloppe lisse ou rugueuse, en élastomère. On préfère aujourd’hui le gel, cohésif et très fiable, dont la consistance se rapproche de celle du sein.

À côté de cette amélioration de la fiabilité, la nouvelle génération d’implants en silicone se caractérise aussi par la grande diversité de formes actuellement disponibles, permettant une adaptation personnalisée à chaque cas.

L’opération

 

Effectuée sous anesthésie générale, elle dure une à deux heures. L’incision mesure trois à quatre cm, dans le sillon sous-mammaire, au creux des aisselles ou autour de l’aréole.

Trois positions d’implant sont possibles :

• Derrière le muscle grand pectoral

• Derrière la glande, devant le muscle grand pectoral

• Ou derrière le muscle pour la partie haute de l’implant et derrière la glande pour la partie basse.

Les résultats

 

Un pansement puis un soutien-gorge de contention protègent la poitrine pendant deux à quatre semaines. La patiente peut ressentir de la gêne, passagère, lorsqu’elle lève les bras.

Après l’opération, il faut attendre 2-3 mois pour obtenir le résultat définitif, après stabilisation des implants et disparition des bleus et gonflements. Le but de l’augmentation mammaire est de favoriser un résultat le plus naturel possible et donc invisible.

 

Prendre rendez-vous en ligne pour une augmentation mammaire